" Vos vêtements dissimulent une grande part de votre beauté, mais ils ne cachent pas ce qui n'est pas beau.

" Et bien que vous cherchiez en vos vêtements l'abri de votre intimité, vous risquez d'y trouver un harnais et une chaîne.

" Puissiez-vous rencontrer le soleil et le vent avec davantage de votre épiderme et moins de vos vêtements.

" Car le souffle de la vie est dans le soleil et la main de la vie est dans le vent.

" Certains d'entre vous disent : "C'est le vent du nord qui a tissé les habits que nous portons"

" Et moi je dis, Oui, c'est le vent du nord,

" Mais la honte fût son métier et l'amollissement des nerfs fut son fil.

" Et lorsque son travail fut accompli, il rit dans la forêt.

" N'oubliez pas que la pudeur n'est qu'un bouclier contre l'oeil de l'impur.

" Et quand l'impur disparaît, que devient la pudeur sinon une entrave et une souillure de l'esprit ?

" Et n'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux.


                                                Khalil GIBRAN, Le prophète.