N'oublions pas que la plus grande force de l'être humain c'est de savoir être solidaire. Cette force là, nous la ressentons plus dans la difficulté ou l'adversité, quand le confort disparaît. Mais elle existe toujours.




   Cette photo me touche par ce qu'elle évoque. La force de ce lien et sa capacité à réchauffer lorsqu'il fait froid. Elle nous parle aussi de nos mains. Notre outils de masseur. De notre capacité à secourir, accompagner, contenir et voir grandir.