Aujourd'hui, l'interview de Manuel (Session 9),

Pourquoi avoir choisi de faire une formation de massage et pourquoi l'Ecole du massage intuitif  ?

   J'avais besoin de faire une formation de massage et je savais que c'était la direction à prendre car toute ma vie j'ai occulté mon corps, tout ce qui est du domaine du ressenti car c'était inutile dans ma famille. J'avais besoin de ressentir, de donner, de recevoir, j'avais besoin d'échanges et je savais que ça allait passer par le massage même si je sais que ce n'est qu'une des nombreuses portes d'entrée qui s'ouvrent à moi. Je sais qu'il y a mille façons différentes d'accéder au ressenti et que je vais les découvrir au fur et à mesure.

   J'ai choisi cette formation pour ne pas m'enfermer dans une école qui interdit le ressenti et la visualisation. Je voulais garder ma liberté comme je l'ai dit dans l'entretien que j'ai eu avec Manu. Je ne voulais pas construire ma pratique sur un protocole mais sur le fait de savoir recevoir et donner. C'était pour moi une question de crédibilité vis à vis de moi-même et des autres.

Comment as-tu vécu la formation depuis Janvier jusqu'à juillet 2008 ?

   Je vois plus clair dans mon corps et dans ma tête, dans mon ressenti même j'ai encore beacoup de doutes et de questions. C'est très positif dans l'ensemble.

Y-a-t-il eu des changements au cours de la formation et si oui lesquels ?

   J'ai brisé des chaînes, des tabous à l'intérieur de moi-même. Le fait de toucher (alors que je me l'interdisais avant) est devenu naturel aussi bien vis à vis des hommes que des femmes. Ma perception, ma relation à l'autre est plus simple, plus agréable, me fait moins peur. Je perçois les échanges d'énergie : le massage me permet de ressentir, de donner et de recevoir différemment. Mais je sens que c'est un domaine infini et qu'il faut rester humble dans ces approches.

Avais-tu des attentes précises par rapport à la formation, et sinon as-tu des thèmes que tu aurais voulu voir aborder ?

   Je venais sans attente précise. Je prends ce qui se donne, je reçois ce qu'il me faut. Ce que je vis au jour le jour est ce dont j'ai besoin. Le seul « manque » que je peux exprimer est l'envie d'avoir davantage d'exercices autres que le massage en tant que thérapeute. Mais il y a le module relaxation que je vais suivre.

Lire aussi le témoignage d'Amandine.
La semaine prochaine, ce sera à Benoît.