Aujourd'hui, l'interview de Benoît,


Pourquoi avoir choisi de faire une formation de massage et pourquoi celle de l'Ecole du massage intuitif ?

   Pour moi le massage est une partie de la profession de Masseur Kinésithérapeute que j'exerce. J'avais envie de ne faire que du massage car il se passait beaucoup de choses quand je massais. Je voulais tout reprendre à zéro, travailler toutes les techniques, affiner mon toucher. Je voyais que l'individu n'était pas pris en compte alors que pour moi c'est la base de ce travail.

   J'ai choisi cette formation car Michèle la faisait. Je l'ai vu sur le site et ce qui m'a plu c'est son approche humaine et holistique qui considère l'individu dans sa globalité. Ça rejoignait ma vision professionnelle par rapport au patient. Et même quand Manu m'a prévenu que je n'apprendrai rien techniquement par rapport à mon diplôme j'ai confirmé ma décision car ce n'était pas ce que je recherchais mais c'était contacter tout ce qui était autour, à savoir l'aventure humaine avec le groupe.

Comment as-tu vécu la formation depuis Janvier jusqu'à juillet 2008

   Le début de la formation a coïncidé avec le début d'une psychothérapie que j'ai entamée dans le désir d'avoir un enfant car je voulais avoir abordé un certain nombre de problèmes pour ne pas charger cet être à venir. Pour moi ça aurait été irresponsable en tant que parent de ne pas faire cette démarche. Les deux approches se complètent et ça permet d'aller beaucoup plus vite.

Y-a-t-il eu des changements au cours de la formation et si oui lesquels ?

   Mon toucher a changé : certains patients qui ne m'ont pas vu depuis longtemps ont senti qu'il était plus doux, que j'étais plus à l'écoute dans le massage. Je ne me sens plus bridé dans une technique, je ne suis plus à l'étroit. Je suis plus intuitif, je ne remets plus en question mes gestes mais je me fais davantage confiance, je suis plus dans l'énergétique. J'ai une façon de percevoir mon corps avec plus de douceur, mes relations avec ma compagne sont aussi plus douces. C'est pour moi une année charnière où tout change.

Avais-tu des attentes précises par rapport à la formation, et sinon as-tu des thèmes que tu aurais voulu voir aborder ?

   Je n'avais pas d'attentes particulières et je ne ressens pas de manque : je pourrais refaire cette formation encore une fois. Elle m'a apporté beaucoup de prises de conscience, de mises en lumière. A moi maintenant d'aller plus loin. J'aimerais citer une phrase de Marc Lévy : « On est tous l'étranger de quelqu'un ». Et j'aimerais rajouter : trop souvent de soi. Pour moi la formation accélère les choses, aide à être moins étranger à soi-même. J'ai l'impression de n'être qu'à la première couche de moi-même. Mais se connaît-on vraiment un jour ? Une porte en ouvre une autre, sans fin. Mais il faut expérimenter pour transmettre.

Lire les témoignages précédents : Amandine et Manuel